9 mars 2018Relever la tĂȘte

* photo pris sur la toile

Les tensions quotidiennes marquent notre corps de son empreinte. Celles-ci accumulées au fil du temps finissent tÎt ou tard par peser sur notre colonne vertébrale, pour lui donner sa forme caractéristique. Nous sommes ainsi en mesure de reconnaßtre nos amis de loin à la seule vue de leur silhouette.
Lorsque nous baissons la tĂȘte, les Ă©paules subissent une pression vers le haut et les muscles de la nuque sont soumis Ă  une traction. Pour peu que le dos soit lui aussi courbĂ©, la force de gravitĂ© vient s’ajouter aux autres contraintes physiques et accentue encore davantage le problĂšme. Car la tĂȘte, qui pĂšse en moyenne sept kilos, se trouve dĂ©sormais en porte Ă  faux et non plus Ă  l’aplomb sur le corps. Les grands muscles du dos sont quand Ă  eux sollicitĂ©s. Conçus pour fournir des efforts brefs et explosifs, ils supportent mal une charge prolongĂ©e. RĂ©sultat : ils se raidissent. Le risque est alors que le corps devienne insensible par endroits. Et si vous ne sentez plus des parties de votre corps, vous n’ĂȘtes plus en mesure de les mettre en mouvement. C’est le cƓur du problĂšme : malgrĂ© toute notre volontĂ©, nous ne parvenons plus Ă  redresser notre dos.
Certains exercices nous aident Ă  prendre conscience des tissus ankylosĂ©s entre les omoplates. En mobilisant cette zone les vertĂšbres retrouvent leur mobilitĂ©. Les muscles du dos et les petits muscles accrochĂ©s au squelette qui assurent la flexibilitĂ© de l’échine dorsale, redeviennent actifs lorsque vous vous asseyez, vous tenez debout ou marchez. En retrouvant sa forme naturelle, le dos permet Ă  la nuque de se redresser et de retrouver sa stabilitĂ©.

Alors simple proposition, redressez fiĂšrement la tĂȘte dans l’axe et dĂ©jĂ  vous vous sentez mieux ;-))

Les commentaires sont fermés !


« - »