21 janvier 2020Repos

(…) La nature s’est retirée vers le bas, vers la terre.
Elle peut sembler morte, mais elle ne l’est pas. Elle se repose. Elle se prépare. Car il se passe une foule de choses dans cette terre, sous la surface. De nombreuses graines germent déjà dans le sol au milieu de l’hiver.
Le nouveau vert se développe.
Bientôt , lorsqu’il fera de nouveau suffisamment chaud et lumineux, il émergera. Mais pas encore.
Quand l’hiver bat son plein, à l’extérieur ou en nous-mêmes, il est tout aussi bénéfique pour les êtres humains de se reposer, d’oser autoriser le vide et d’offrir un terreau fertile à ce qui aspire à se développer. En toute quiétude.

[Source Happinez]

Les commentaires sont fermés !


« - »