14 avril 2014Coin lectures

Pour  une première lecture
Plusieurs livres d’André Van Lysebeth : Ma séance de yoga, Je perfectionne mon yoga, Pranayama,
la  dynamique du souffle,  Tantra, le culte de la féminité, Flammarion
- Georg Feuerstein et Larry Payne, Le Yoga pour les nuls, FIRST Editions
- Arnaud Desjardins, Monde moderne et sagesse ancienne, La Table ronde.
- Christina Brown- le livre du yoga, P

Pour approfondir le yoga et au-delà
- Mi Tara, Hatha ‚Äď Yoga ‚Äď Pradipika, Trait√© de Hatha-Yoga, Fayard, Collection L‚Äôespace int√©rieur
-¬†Bernard Bouanchaud, Yoga ‚Äď Sutra de Patanjali, Agam√Ęt
-¬†Sri Aurobindo, Le yoga des Ňďuvres, Editions Buchet-Castel, Collection La barque du soleil
-¬†Sw√Ęmi Satyananda, Yoga Nidra, Satyanandashram
-¬†Roger Clerc, La respiration, contr√īle du souffle, mani√®res et art de respirer, Le courrier du Livre
- Blandine Calais-Germain, Respiration (anatomie, geste respiratoire), Anatomie pour le mouvement, Désiris
- André Comte-Sponville, Présentation de la philosophie, Albin Michel
-¬†Daniel Roumanoff, Sw√Ęmi Pranjanpad, un ma√ģtre contemporain, La Table ronde
- Krishnamurti, le sens du bonheur, sagesse

Petit bonheur de lecture
lecture(…) S’arr√™ter de faire, de remuer, de s’agiter. Se mettre un peu en retrait, se tenir √† l’√©cart du monde.
Au d√©but, ce qu’on √©prouve semble bizarre¬†: il y a du vide (d’action, de distraction)¬† et du plein (tumulte des pens√©es et des sensations dont on prend soudainement conscience). Il y a ce qui nous manque¬†: nos rep√®res et des choses √† faire et au bout d’un moment, il y a l’apaisement qui provient de ce manque. Les choses ne se passent pas comme √† ¬ę¬†l’ext√©rieur¬†¬Ľ ou notre esprit est toujours accroch√© √† quelque objet ou projet¬†: agir r√©fl√©chir sur un sujet pr√©cis, avoir son attention capt√©e par une distraction.
Dans cette apparente non-action, on met du temps √† s’habituer, √† voir un peu plus clair. Comme lorsqu’on passe de la lumi√®re √† l’ombre. Nous sommes entr√©s en nous-m√™mes, pour de vrai. ¬†C’√©tait tout pr√®s de nous, mais nous n’allions jamais. Nous tra√ģnions plut√īt dehors¬†: √† notre √©poque de sollicitations effr√©n√©es et de connexions forcen√©es, notre lien √† nous m√™me reste souvent en friche. Int√©riorit√©s abandonn√©es… les ext√©riorit√©s sont plus faciles, et plus banalis√©es. Alors que l’exp√©rience est souvent une terre sans sentiers (… ) ** Christophe Andr√©, M√©diter, jour apr√®s jour - l’iconoclaste, ¬†p.44

Paul Wilkes L’art de l’honn√™tet√©, Marabout
Herman Hesse, Eloge de la vieillesse- Le livre de poche
Donald W.Winnicott,¬†La capacit√© d’√™tre seul- Petite biblioth√®que Payot

9 mars 2014Idées ou expériences à partager?

Ce blog est aussi le v√ītre …¬† vous aimez lire, vous aimez √©crire ?¬†Que vous soyez d√©j√† auteur(e) ou que vous r√™viez de l’√™tre, cet espace accueille des textes courts : po√®me, impression, sentiment, r√©flexion, …. le seul mot d’ordre √©tant de vous faire plaisir et de partager ce plaisir.
N’h√©sitez pas √† m’envoyer vos textes (20 lignes maximum) √† mon adresse e-mail (voir contact)¬†et je me ferai un plaisir de les publier.

Le départ  de la nouvelle saison est donné!

printempsOn ne peut parler du printemps¬† sans √©voquer les couleurs. Le vert est associ√© au ¬†bois.C’est la couleur typique du printemps, lorsque la nature se gorge des nuances de vert. Couleur apaisante pour le syst√®me nerveux et pour les yeux.
Un conseil, n’h√©sitez pas √† vous promener dans les parcs,¬† les for√™ts ou les jardins. ¬†Avez-vous √©galement remarqu√© cette pouss√©e ascensionnelle, vers la lumi√®re, cet √©veil ¬†brusque et puissant de tout le r√®gne ¬†v√©g√©tal¬†?
Tout change, tout se transforme √† chaque instant… pas de doute, le printemps s’installe¬†! [Carine]

Les belles phrases…
397551576_7ad469cbde1

“Tout le chemin de la vie,
c’est de passer ¬†de l’ignorance √† la connaissance,
de l’obscurit√© √† la lumi√®re,
de l’inaccompli √† l’accompli,
de¬†l’inconscience √† la conscience,
de la peur √† l’amour” [Fr√©d√©ric Lenoir]

***
La premi√®re fois que je suis venu au cours de yoga de Danielle, j’ai tent√© comme √† mon habitude “d’entamer la conversation” car j’avais √©t√© frapp√© par le silence habit√© par quelques sons naturels ou une sonorit√© orientale… Saturer le silence c’est typique des Occidentaux. Et puis j’ai lentement abandonn√© l’id√©e de vouloir me noyer dans un flot de consid√©rations diverses et commenc√© √† appr√©cier un simple mot, mais juste. Le yoga pour moi, c’est l’abandon dans le sens du l√Ęcher-prise mais en conservant une sorte d’attention active. Les paroles sont souvent polluantes, un sourire toujours pertinent. J’appr√©cie ce vide partag√© dans cette salle neutre mais accueillante. J’aime bien la couverture √† la fin du cours. Evidemment qu’elle renvoie √† de tr√®s lointains souvenirs… Pour terminer juste un mot : RESPIRONS. Les Occidentaux font tout en apn√©e. Ils ne respirent plus. C’est leur anxi√©t√© qui les bloque. J’appr√©cie particuli√®rement cet apprentissage, non, ce r√©apprentissage de la respiration incarn√©e… Ainsi que ce refus de confondre le yoga avec cette gymnastique douce qu’on rencontre parfois abusivement sous le terme de”yoga”.¬† [Olivier]

3 janvier 2014Mon “jardin sauvage” …

Mon jardin est comme un jardin √† l’anglaise avec ses formes vari√©es, ses chemins tortueux, sa v√©g√©tation changeante et non domestiqu√©e en apparence, qui lui donne un air de r√©serve naturelle en miniature. Avec son terrain accident√©, ses pentes et vallons, et un banc pour observer, m√©diter…
Au gré des saisons et des moments de la journée, ce jardin offrira des sensations et des vues différentes.
Je vous  invite donc à découvrir ensemble les différentes facettes du jardin  avec :
des bribes de conversations….des bribes de lectures…¬†simple suggestion…

Avez-vous  remarqué  que chaque posture présente plusieurs limites ?pris sur le net
” Votre limite correspond √† ce point de la¬†posture o√Ļ se r√©v√®le un nouveau d√©fi, celui¬†qui dit que vous avez atteint une nouvelle fronti√®re. La pratique des asanas * consiste √† repousser cette limite, sans h√Ęte et avec respect. Soyez √† l’√©coute de votre corps.¬†Chaque limite est apprentissage, opportunit√© d’√©voluer. A l’approche d’une limite, restez en position avec une respiration r√©guli√®re. Concentrez-vous. L’expiration vous aidera √† apaiser le corps et √† le pr√©parer √† aller au-del√†. Attendez que votre corps vous donne le signal et laissez cette r√©ponse int√©rieure advenir, proc√©dez toujours avec respect et¬†avec conscience.¬† Montrez- vous aventureux, sans pour autant agir avec agressivit√©.
Votre corps agit en permanence face aux circonstances. Votre limite varie d’une respiration √† l’autre, d’une posture √† l’autre, du jour au lendemain. Red√©couvrez cette limite chaque fois. N’imaginez jamais pouvoir proc√©der demain au m√™me √©tirement qu’aujourd’hui. Ne croyez pas √™tre incapable de faire, simplement parce qu’il en a √©t√© ainsi auparavant.
Peu importe que vous parveniez √† toucher vos genoux avec le bout de vos doigts ou √† attraper vos pieds lorsque vous vous pliez vers l’avant. Oubliez vos pr√©jug√©s sur le ¬ę¬†bon¬†¬Ľ ou le ¬ę¬†vrai¬†¬Ľ yoga. Cherchez plut√īt √† trouver en vous cette limite qui vous permettra de mieux vous conna√ģtre et de vous grandir.
Votre limite psychologique ne correspond pas forc√©ment √† votre limite physique. Respectez les deux. Le yoga participe √† rendre la vie plus agr√©able, pas en √† entraver le processus. Et les asanas repr√©sentent un moyen de vous exposer √† une situation sans risque. Ils sont l’occasion de vous lancer un d√©fi, d’apprendre √† contr√īler vos r√©actions en condition de stress. Si lors d’une posture, vous ressentez un inconfort mental, absorbez-vous dans la respiration. La position dans laquelle vous √™tes-vous fait mal¬†? Changez-en. Votre corps ou votre esprit vous dit ¬ę¬†non¬Ľ¬†? √Čcoutez-les. Comme vous le faite dans la vie, adaptez-vous. Encouragez-vous avec douceur, en utilisant votre souffle, mais sans jamais le forcer. Forcer reviendrait √† ouvrir la voie √† la peur.
Le yoga apprend la compassion envers tout √™tre vivant, y compris soi-m√™me “

A ce sujet, ¬†Sv√Ęmi ¬†Prajnanpad disait¬† aussi ceci: un mode de vie juste, c’est une vie sans exc√®s. Ni trop, ni pas assez. Vous ne devez prendre ni moins, ni plus de nourriture que n√©cessaire.
Pour celui qui d√©passe ses limites, la vie est une trag√©die. Vous pouvez voir que toujours dans la vie, partout o√Ļ il y a une trag√©die ou un malheur, c’est qu’une limite a √©t√© d√©pass√©e.
Etant un individu, une entit√© particuli√®re, vous avez des limites physiques, mentales, nerveuses, etc. Si vous connaissez vos propres limites et si vous essayez de rester √† l’int√©rieur de ces limites, vous √™tes libre. - ¬†ABC d’une sagesse
*Asana : posture de yoga. Troisième pilier du yoga (selon PATANJALI)

des parcelles…
http://www.yoga-abepy.be/ une association des Enseignants et des Pratiquants de Yoga, une association d’amis qui pratiquent, enseignent, propagent les principes
https://sites.google.com/site/begoniasbe/contact Centre “Les B√©gonias”¬†¬†o√Ļ les activit√©s sont d√©di√©es √† l’enfant et la famille. Un lieu o√Ļ venir avec ses enfants pour se rencontrer, cr√©er, bouger, prendre soin des petits et des grands
des vari√©t√©s …
http://www.natagora.be/ Une association de protection de la nature, avec comme objectif : enrayer la dégradation de la biodiversité et reconstituer un bon état général de la nature
des passages secrets, envo√Ľtants ….
http://www.artisanparfumeur.com/ ¬ę¬†…des parfums √©mouvants…qui puisent leur inspiration dans la m√©moire des moments heureux et ont le d√©licieux pouvoir de r√©veiller les souvenirs¬†¬Ľ √† Waterloo - la boutique ¬ę¬†niche¬†¬Ľluc.catherine.degreve@hotmail.com
des plate- bandes color√©es et¬† lumineuses…
http://www.prieure-de-muno.be/ :  Sylvie et Philippe nous  invitent à découvrir le Prieuré de Muno, ce lieu de charme classé aux Monuments et Sites de Wallonie vous enchantera par sa beauté et son histoire qui remonte au 12 ème siècle

Ce jardin se d√©veloppera et s’enrichira peu √† peu…. N’h√©sitez pas √† venir vous y promener de temps en temps et si vous-m√™me, vous d√©couvrez une plante ou avez des ¬†graines √† √©changer signalez- le …pour que notre ¬†jardin soit lumineux

31 octobre 2013Respiration en position couchée

La respiration compl√®te avec le mouvement des bras et du corps ¬†permet une p√©n√©tration maximum de l’air dans les poumons √† l’inspiration et son expulsion √† l’expiration.

respiration-sur-le-dosVous √™tes allong√©e confortablement sur le sol, le corps bien dans l’axe, les ¬†bras l√©g√®rement √©cart√©s, les paumes des mains tourn√©s vers le ciel, les jambes fl√©chies, pieds √† plat au sol √©cart√©s de la largeur du bassin.
Commencez par expirez calmement …
Ensuite inspirez en accueillant le souffle dans le ventre et le bas du dos sans effort, tout en glissant les mains lat√©ralement continuez √† inspirer en remplissant le milieu de la cage thoracique, puis¬†le haut des poumons en poursuivant le mouvement des ¬†bras vers l’arri√®re.
Expirez en chassant l’air depuis le ventre vers le haut du thorax en contractant l’abdomen ramenez les bras, mains jointes, vers l’avant du corps. Menton vers la cage thoracique, la t√™te se soul√®ve puis le haut du dos s’enroule, videz les poumons au maximum.
Maintenez une petite rétention poumons vides,  le temps de dérouler votre corps sur le sol et laissez-vous inspirer, accueillez simplement dans le ventre un nouveau souffle.
Pratiquez ces respirations quelque fois, en douceur. Puis allongez les jambes, laissez le souffle passer naturellement. Go√Ľtez l’espace et l’apaisement int√©rieurs cr√©√©s.

 Bonne pratique !  ;-))

7 octobre 2013Saucha ‚Äď puret√© YS II 32,40

La¬† deuxi√®me branche du yoga (qui en compte huit) selon Patantanjali, niyamas, concerne les attitudes envers soi-m√™me. Le yoga sutra pr√īne l’observance de cinq principes¬†: ¬†Saucha la puret√©, garder notre corps et ce qui nous entoure en √©tat de propret√© et de nettet√©. Samtosha le contentement ou la facult√© de se sentir √† l’aise avec ce que l’on a et avec ce que l’on n’a pas. Tapas ou l’asc√®se du juste milieu. Swadhyaya l’√©tude de soi, par le chant, la lecture des textes sacr√©s. Ishvarapranidhana la v√©n√©ration d’une intelligence sup√©rieure.

1-  Shaucha -  pureté

Le yogi est exigeant sous le rapport de l’hygi√®ne. Saucha est la puret√© interne et externe.¬†L’esprit et le corps s’influencent mutuellement, un r√©gime alimentaire sain contribue √† la purification de l’esprit. La purification physique,¬† comprend les soins corporels (krijas), les exercices physiques (yoga, pranayama) mais aussi ¬†l’usage de v√™tements nets, d’une maison, d’un espace propre.¬†La notion de saucha consiste aussi √† ne pas encombrer notre espace vital de possession mat√©rielle. On peut aussi ajouter que ce concept d’existence purifi√©e passe par nos paroles, nos lectures, nos programmes tv… ainsi que les personnes que nous fr√©quentons.¬† L’hygi√®ne morale d√©coule n√©cessairement des cinq abstinences entrevues ant√©rieurement.

Mais comment appliquer saucha dans notre vie quotidienne¬†sans sombrer dans une attitude exag√©r√©ment disciplinaire et moraliste¬†?¬†Commen√ßons par des principes faciles √† respecter par exemple dans notre salle de yoga¬†; ranger les accessoires, les chaussures, les couvertures, s’abstenir de marcher sur les tapis des autres yogis pour obtenir un renseignement….Manger une nourriture saine, respirer un air pur….

Et pour vous est-ce que ce principe personnel vous parait facile, difficile à respecter ?

Le prochain rendez-vous, nous aborderons le contentement ou samtosha

17 mars 2013Etre présente

instant-presentEtre pr√©sente mentalement dans une posture permet d’approfondir la conscience. Pendant que l’on est absorb√© dans les sensations subtiles de notre corps, notre esprit n’a pas loisir de vagabonder. Laissons l’√©veil int√©rieur s’installer. Notre esprit ira naturellement rejoindre la partie de notre corps o√Ļ les sensations sont les plus vives. Effor√ßons- nous¬† d’√©tendre notre conscience de mani√®re √©gale et simultan√©e √† l’ensemble de notre corps. Par exemple, pench√©e vers l’avant, observons d’abord le creux du genou puis √©largissons notre conscience √† la jambe enti√®re et enfin prendre conscience du corps dans sa globalit√©.
Au cours de l’exercice, se cr√©e un espace qui favorise la conversation avec soi-m√™me. Interrogeons-nous et attendons une r√©ponse, ou bien ne demandons rien. Donnons du temps au temps! Contentons-nous d’√™tre √† l’√©coute, r√©ceptive dans la posture. Quand nous en sortons, ouvrons-nous √† ce que notre corps cherche √† nous communiquer √† ce moment-l√†. Approfondissons notre connaissance de nous-m√™me, recherchons le point de paix. Au fil de la s√©ance, ces minutes se r√©uniront pour cr√©er une unit√© de temps au cours de laquelle nous aurons √©t√© pr√©sentes. Cette p√©riode est apaisante et rafra√ģchissante. Elle nous procure une nouvelle fa√ßon d’√™tre, nous lib√®re momentan√©ment de nos probl√®mes.
Et finalement, ces niches de moments pr√©sents pourront s’√©tendre √† notre vie quotidienne. ;-))

3 février 2013Vinyasa yoga

saluationsoleilLe terme Vinyasa veut dire ¬ę¬†mouvement synchronis√© avec la respiration¬†¬Ľ.

Le Hatha yoga nous familiarise avec les poses.¬† Le vinyasa yoga nous apprend √†¬† encha√ģner les poses et les mouvements pour en d√©velopper une routine. Tout cela est tr√®s syst√©matique. La structuration de la pratique implique une d√©marche graduelle, des pr√©parations et des contre-postures.
Ainsi si on veut faire une posture particuli√®re, il faut d√©couvrir ce qui est impliqu√© dans cette posture, pr√©parer le corps , le souffle pour la r√©aliser sans trop d’effort et atteindre le point d√©sir√© et compenser imm√©diatement.
Par exemple, dans la salutation au soleil -Surya Namskar- il y a neuf¬†vinyasas. Le premier ¬†est l’expiration¬†tout en joignant les mains ¬†au niveau de la poitrine , le deuxi√®me ¬†vinyasa tout en inspirant lever les bras dans le prolongement du corps, le troisi√®me ¬†vinyasa tout en en expirant fl√©chir le buste ¬†en avant et placer les mains √† plat de chaque c√īt√© des pieds, etc… Elle doit √™tre conduite sur le rythme respiratoire personnel pour √©viter tout essoufflement.
Le but de vinyasa est le nettoyage interne. La combinaison du mouvement des asanas et la respiration fait circuler le sang librement dans nos articulations, ¬†nos organes, nos muscles, nos¬† syst√®mes….

Le Vinyasa yoga est l’id√©al pour les gens qui veulent se familiariser avec de nouvelles routines de yoga sans avoir des barri√®res trop strictes.

1 janvier 2013Vos questions

Quel est le style de personnes que je vais rencontrer dans le groupe?

D√©passons cette id√©e re√ßue selon laquelle le yoga s’adresserait de mani√®re privil√©gi√©e aux ¬ę s√©niors¬†¬Ľ ou aux personnes √† mobilit√© r√©duite….. De¬† plus en plus de jeunes, de cadres dynamiques se joignent √† mes s√©ances et c’est tant mieux. C’est une chance pour chacun de nous¬† de vivre cette mixit√© des √Ęges et des exp√©riences. Rappelons¬† que le yoga¬† est avant tout une exp√©rience o√Ļ l’on est conscient de tout ce qu’il se passe en nous et autour de nous. L’harmonie se cr√©e dans le groupe quand on retrouve son centre et qu’on partage l’essence commune. Le yoga appartient √† tous¬†!

Pourquoi l’accent est-il toujours mis sur l’expiration¬†?

Dans le trait√© de ¬†Hatha yoga Prad√ģpik√ʬ† II.18 ¬†nous pouvons lire ¬ę¬†Avec justesse on doit chaque fois rejeter l’air, avec justesse l’inspirer, avec justesse le retenir, ainsi obtient-on l’accomplissement parfait ¬Ľ

L’expiration est √©voqu√©e en premier lieu¬†: le texte nous invite constamment √† nous occuper de l’expiration. La raison en est √©vidente¬†: c’est dans l’expiration¬† qu’a lieu l’√©limination des d√©chets organiques mais aussi des toxines mentales. L’important est de bien vider et laisser remplir. L’expiration correcte et compl√®te fait place nette pour l’accueil de l’√©nergie de vie (pr√Ęna) durant l’inspiration.
Ce n’est qu’une fois l’expiration ma√ģtris√©e qu’il convient de s’occuper de l’inspiration, et ce n’est que lorsque les deux phases respiratoires fonctionnent ais√©ment qu’on peut se consacrer aux r√©tentions de souffle.
Le Hatha yoga Prad√ģpik√Ę ne se lasse pas de r√©p√©ter que l’expiration doit √™tre lente, voire¬† tr√®s lente. L’inspiration sera telle qu’on inspire ni trop, ni trop peu.
Le¬† souffle doit √™tre apprivois√© petit √† petit comme un animal sauvage … avec patience¬†!

animal-sauvage pris sur le net

C’est l’√©t√© et il fait bon, pourquoi ne pas pratiquer au jardin¬†?

Cette question est souvent pos√©e avec le retour du beau temps….¬†Pratiquer le yoga en plein air peut √™tre tentant mais il est d√©conseill√© de le faire, m√™me en plein soleil. La circulation automobile, le passage de gens, les conversations et exclamations, les regards ext√©rieurs, les variations du vent, les avions qui passent dans le ciel, les insectes, peuvent √™tre une source de distraction, voire d’inconfort. La vision √©cologique est respectable mais malheureusement id√©alisante … ¬†on associe volontiers le yoga avec le soleil, l’air pur, le grand large etc. M√™me lorsque le soleil est pr√©sent, la¬† s√©ance de yoga ne sera pas pleinement profitable si on a d√Ľ cligner des yeux ou mettre ses mains en visi√®re¬†!… Et si on met un chapeau de soleil, celui-ci ne manquera pas de nous g√™ner dans certaines postures¬†;-)))
Dans la pens√©e fondatrice du yoga, celui-ci est toujours quelque chose de retir√©, qui se fait √† l’abri et √† l’√©cart, un peu √† la mani√®re d’un chat qui cherche et trouve sa place. L’endroit devra en tout cas √™tre a√©r√© et calme pour cr√©er les conditions psychologiques favorables √† notre pratique.

Que signifie le mot ¬ę¬†Hatha¬†¬Ľ¬†?


définition hatha yogaNous  entendons deux syllabes : ha et tha
HA - symbolise le soleil, le c√īt√© positif, le jour, le p√®re, l’√©nergie pranique ¬ę¬†pingala¬†¬Ľ, c’est-√†-dire le conduit subtil de la narine droite, solaire et r√©chauffante, qui contr√īle le principal orifice d’entr√©e du prana dans le corps humain.
THA - symbolise la lune, le c√īt√© n√©gatif, la nuit, la m√®re, l’√©nergie pranique ¬ę¬†ida¬†¬Ľ, c’est-√†-dire la narine gauche, lunaire et rafra√ģchissante.
HATHA est donc le symbole de l’union entre ces √©nergies compl√©mentaires qui r√®glent toute notre vie. Concr√®tement, le d√©roulement des s√©ances de Hatha-yoga met en oeuvre ces alternances d’activit√© et de passivit√©, de pratique et de repos, de contraction et de d√©tente, de poses et de contre-poses, et par nos exercices de respiration, nous exp√©rimentons l’alternance ¬ę¬†ha¬†¬Ľ et ¬ę¬†tha¬†¬Ľ
Le Hatha yoga r√©alise l’union du soleil et de la lune et nous permet de r√©concilier et d’√©quilibrer tout l’aspect ¬ę¬†duel ¬Ľ de l’√™tre humain.

Depuis que je pratique le yoga, il me semble que je g√®re mieux mon hypersensibilit√©.¬†Qu’en penser?

La caract√©ristique de l’hypersensibilit√© repose sur un syst√®me nerveux extr√™mement r√©ceptif.¬† Les hypersensibles poss√®dent une perception si forte et si intense que le monde les accapare compl√®tement.¬†L’intensit√© de leurs sensations (ils sont trop perm√©ables √† leur environnement social et physique), les √©puise rapidement. Dans notre vie agit√©e, ils se perdent.
La pratique du yoga permet √† l’hypersensible de s’exprimer au niveau physique, psychique et mental.¬†La prise de conscience du corps, de l’esprit et de l’√Ęme contribue √† att√©nuer l’impact des √©motions, et fait ainsi contrepoids √† un environnement dur o√Ļ r√®gne une perp√©tuelle comp√©tition.
L’√©quilibre install√©, la personne hypersensible peut offrir calme et sagesse √† autrui ainsi qu’√† elle-m√™me. Elle peut transformer ce qui au d√©part la paralysait en une indiscutable force.

Le Hatha-yoga est-il compatible avec des problèmes de dos ou autres  ?

Les probl√®mes de dos, de hanches ou d’articulations ou autres ne sont pas des obstacles √† la pratique du yoga, sauf contre-indication m√©dicale. Si vous avez un doute, n’h√©sitez pas √† en parler √† votre m√©decin. Ce qui est important dans le yoga, c’est avant tout le ressenti. Il ne s’agit pas de r√©aliser des performances mais de vivre une exp√©rience o√Ļ l’on prend pleinement conscience de notre condition physique et mentale. Une posture de yoga comporte de multiples variantes qui peuvent s’adapter √† la condition physique de chacun. Elle est d’ailleurs plus b√©n√©fique si les limites sont ressenties et respect√©es. Et c’est en pratiquant avec r√©gularit√© selon ses possibilit√©s que progressivement la conditions physique s’am√©liore. Le Yoga a r√©ellement un effet r√©g√©n√©rant.

Je termine mon travail assez tard, puis-je intégrer la séance après le début de celle-ci?

Il est important de cultiver une attitude conforme √† la philosophie du yoga. Les 15 minutes qui pr√©c√®dent la s√©ance sont justement pr√©vues pour permettre aux participants de se recentrer et de se placer dans les conditions favorables. Si une personne arrive en retard, il y a une rupture dans le travail qui a commenc√©. Sauf retard accidentel (cela peut bien s√Ľr arriver √† chacun), j’insiste pour que l’horaire soit respect√©.

Le yoga me semble √™tre une activit√© fort passive. Qu’en est-il exactement ?

Contrairement √† certains clich√©s r√©ducteurs, le yoga n’est pas une activit√© passive car il sollicite la totalit√© de notre √™tre. Au plan physique, le maintien d’une posture ne serait-ce que 30 secondes mobilise d√©j√† quasiment toutes nos ressources¬†: sens de l’√©quilibre, vision, positionnement de la colonne vert√©brale, de la hanche, interaction avec les diff√©rents muscles, tendons et nerfs, qualit√© de la respiration …. Au plan psychique, la vigilance est de rigueur, un peu comme dans la pratique d’un sport, sauf qu’il s’agit d’une attention globale et moins focalis√©e sur un r√©sultat pr√©cis.

28 octobre 2012Le corps humain

Le corps ¬ę contient ¬Ľ l’√Ęme, comme une jarre contient de l’air : la jarre peut se briser, l’air demeure; le corps peut mourir, l’√Ęme est toujours l√†.

une jarre

Selon les Upanishads du yoga, le corps, appartient √† ce monde-ci¬†: il est limit√©, transitoire, p√©rissable, imparfait √† tous points de vue. Relevant du domaine de la perception ( on peut le voir, l’entendre, le toucher) ¬†il est √©troitement conditionn√© par les r√©alit√©s ext√©rieures ( par exemple il n’est vu que s’il est √©clair√© par une lumi√®re qui lui est absolument √©trang√®re) et √† ce titre, souffre des tribulations qu’il subit ( il ne peut en aucune fa√ßon diriger) tributaire du monde ( il lui faut de l’eau pour subsister, de la nourriture, de la chaleur,…) il est fragile et, en fin de compte, ¬†ne vit qu’un court laps de temps¬†: les textes aiment le comparer √† une jarre mais c’est pour exprimer sa fragilit√©.

29 septembre 2012Les postures assises

Bas-relief Nomm√©es respectivement¬†; sukh√Ęsana, sidd√Ęsana, svastik√Ęsana, padm√Ęsana, brahm√Ęsana,vajras√Ęna, vir√Ęsana, baddha padm√Ęsana, gomukh√Ęsana.
Cependant de subtiles nuances les différencient.

Elles seront adopt√©es en fonction de nombreux facteurs tels que¬†: le type d’exercice √† effectuer (respiration, bandha, lire, m√©diter, chanter…),¬† sa dur√©e et le moment de la journ√©e, la recherche d’un effet particulier (appr√©cier les effets produit d’un exercice….)
A cause de la position des membres inférieurs, ces postures ne sont jamais parfaitement symétriques.
SUKHASANA -  posture facile
Cette position est aussi connue sous l’appellation posture ¬ę¬†en tailleur¬†¬Ľ
Assise jambes croisées et faites glisser les pieds sous les genoux
Il est¬†plus facile de vous tenir droite avec les √©paules √† l’aplomb des hanches si vos genoux se trouvent plus hauts que vos hanches, n’h√©sitez pas √† utiliser un coussin, ou une couverture pour sur√©lever votre assise.
SIDDH√āSANA- ¬†¬†posture parfaite¬†¬†
Assise, repliez une jambe, talon au contact du périnée (zone entre anus et parties génitales). Fléchissez la seconde jambe et alignez le talon de ce pied sur le premier talon.
Alternez les jambes pour développer la souplesse des deux jambes et hanches.
SVASTIK√āSANA-¬† posture propice, ¬ę¬†auspicieuse¬†¬Ľ
Assise, croisez les jambes. Glissez les pieds entre cuisses et mollets. Les genoux doivent toucher le sol.
La  posture ressemble à siddhasana mais les talons ne touchent pas le périnée.
PADM√āSANA-¬† posture du lotus
D√©butez en sukhasana, puis passez en siddhasana ,¬† soulevez l’autre jambe en pla√ßant l’ext√©rieur du pied contre l’aine oppos√©e. Tenez vos deux pieds et faites-les glisser davantage vers l’aine en recherchant une position sym√©trique √©quilibr√©e¬†

Tr√®s souvent les adeptes occidentaux souhaitent pratiquer leurs exercices de respiration ou de m√©ditation dans l’une des postures classiques du yoga, jambes crois√©es. Une posture assise sur une chaise ou am√©nag√©e avec un tabouret conviendrait cependant beaucoup mieux dans la plupart des cas. Seules ces positions permettent √† un grand nombre de personnes de conserver le tronc bien redress√© avec un minimum d’effort.
Les postures assises sur le sol, jambes crois√©es sont donc tr√®s souvent pr√©judiciables √† beaucoup d’occidentaux dont les habitudes de vie sont en totale contradiction avec ces attitudes.
L’essentiel dans toutes les postures est la capacit√© de maintenir l’immobilit√© c’est-√†-dire la stabilit√© de la posture, sensation r√©elle de confort et de contentement.