1 ao√Ľt 2018Vos questions

Y-a-t’- il diff√©rents niveaux dans vos s√©ances¬†?

L‚Äôenvie de progresser dans sa pratique reste un bon moteur. Mais avancer ne veut pas dire ¬ę¬†acrobatiser¬†¬Ľ ses postures.
Pas besoin de niveau pour trouver, retrouver sa limite dans une posture, se concentrer sur ce qui se passe dans le corps, le mental, les émotions.
Le d√©fi? aborder chaque s√©ance avec un esprit neuf, chaque moment est nouveau, chaque respiration un commencement, un l√Ęcher prise dans ¬ę¬†l’ici et maintenant¬†¬Ľ.
Bien que vous soyez entra√ģn√©s depuis l‚Äôenfance √† √™tre comp√©titif, dites-vous qu‚Äôenfin dans le yoga la comp√©tition n‚Äôexiste pas, m√™me vis-√†-vis de vous-m√™me. Contentez-vous de faire et de laisser faire. Le l√Ęcher prise est un des premiers objectifs du yoga. Vous verrez que peu √† peu ceci retentira dans votre vie et‚Ķ que cela ne vous emp√™chera pourtant pas d‚Äô√™tre comp√©titif dans la vie sociale.
La posture est une v√©ritable formule qui a pour objectif d‚Äôentretenir tous les rouages du corps, d‚Äôajuster la distribution des √©nergies sur le corps physique, pacifier le mental, exercer un contr√īle sur le souffle et tout cela avec beaucoup de bienveillance. O√Ļ en sommes-nous √† ce niveau¬†?
Ayez l‚Äôaudace de d√©couvrir des chemins de traverses dans vos postures, de les reprendre comme si c’√©tait la premi√®re fois, comme si vous ne saviez rien! Oubliez tout esprit de comp√©tition envers vous-m√™me, travaillez avec la souplesse, la fermet√© et la vigilance du Cobra ;-))

Corrigez-vous la posture?

Le yoga est avant tout une pratique o√Ļ l’on est conscient(e) de tout ce¬†qu’il se passe √† l’int√©rieur de nous.
La tradition conseille de guider et de corriger par la voix plut√īt que par le toucher. Cela demande une attention soutenue et nous √©vitons ainsi de rester dans nos sch√©mas habituels de pens√©es. A quoi servirait notre d√©marche si c’est pour uniquement copier/coller une posture? Prenons- nous en charge et pratiquons selon nos propres possibilit√©s du moment, voil√† le chemin!
Parfois √† la demande ou lorsque j’estime vraiment utile de repositionner une posture alors seulement je rectifie. En tout cas, j’√©vite d’entrer inutilement dans votre bulle √©nerg√©tique parce que je ne suis pas en vous, je ne connais pas toujours vos ant√©c√©dents, vos constructions mentales, votre histoire familiale… En aucun cas notre s√©ance est un ¬ę¬†one man show¬†¬Ľ ;-))

A la fin de notre¬† s√©ance, nous prenons l’habitude de faire le salut indien, Namast√© mais qu’est-ce que cela signifie¬†?

Namast√© (salutation) ou Namaskar (plus spirituelle) est la mani√®re courante de se saluer, de se dire bonjour, au-revoir, de se souhaiter la bienvenue. Ce geste symbolique des ¬ę¬†mains en pri√®re¬†¬Ľ n’est aucunement superficiel, ni une formalit√©. Il est souvent utilis√© √† l’int√©rieur des postures. Derri√®re cette ¬†mudra √©l√©gante, il y a aussi¬†une¬†signification spirituelle. On¬†pourrait le traduire par¬†¬ę je m’incline devant vous¬†¬Ľ,¬†¬ę¬†je salue la part divine qui est en vous¬†¬Ľ ou encore ¬ę¬†je salue la Force qui est en moi et aussi en l’autre¬†¬Ľ
Selon la tradition indienne, s’incliner l√©g√®rement en joignant les paumes des mains devant le visage permet de se saluer sans contact physique, car se toucher n’est pas quelque chose qui se fait en Inde. ¬†Le saviez-vous¬†?

…¬ę¬†Namaste – mon √Ęme reconna√ģt votre √Ęme, je rends hommage o√Ļ l’univers entier r√©side en toi, je rends hommage √† la lumi√®re, l’amour, la beaut√©, la v√©rit√© et la bont√© en vous, car il est aussi √† l’int√©rieur de moi, dans le partage de ces choses il n’y a pas de distance et pas de diff√©rence entre nous, nous sommes les m√™mes, nous ne faisons qu’un.¬†¬Ľcarte-postale-originelle-namaste-4

Quelle est la différence entre le yoga du jour et le yoga du soir ?

Que vous soyez yoga du matin ou yoga du soir, c’est selon vos obligations. Exp√©rimentez. Le¬†mieux est de faire des essais pour d√©cider du moment de la journ√©e que vous pr√©f√©rez.
Vous √™tes plut√īt¬† yoga du matin? Les premi√®res heures de la journ√©e sont tr√®s b√©n√©fiques pour le corps, l’√©nergie est nouvelle, l’air est frais. L’esprit est plus serein. On profite de ce moment de s√©r√©nit√© pour pratiquer des exercices de pranayama avant les asanas. Les flexions arri√®re revitalisent et insuffle de l’√©nergie pour le reste de la journ√©e, ¬†les postures debout fortifient et tonifient le corps.
Vous √™tes plut√īt yoga du soir? L’esprit est impr√©gn√© des colorations de la journ√©e et donc la concentration est plus al√©atoire. Le corps est plus souple et donc mieux dispos√© aux √©tirements. L’esprit se purifie dans les postures d’√©quilibre, dans les torsions elles dissipent les tensions de la journ√©e. On pratique des postures relaxantes comme les flexions avant, les postures fortifiantes ou ¬†invers√©es et sans oublier la relaxation.
Et donc:
Pratiquer le matin, donne le ton de la journ√©e tout enti√®re, pr√©parer le corps et l’esprit, d√©tendre les muscles tendus. C’est une s√©quence qui vise √† r√©veiller le corps.
Pratiquer le soir, facilite la lib√©ration du stress et de la tension de la journ√©e.¬†C’est une s√©quence compos√©e de mouvements doux, pour un retrait progressif des sens, des postures qui incite vers l’int√©riorit√©. Tout cela pour une bonne nuit de sommeil¬†!
A vous de décider ;-))

Quel est le style de personnes que je vais rencontrer dans le groupe?

D√©passons cette id√©e re√ßue selon laquelle le yoga s’adresserait de mani√®re privil√©gi√©e aux ¬ę s√©niors¬†¬Ľ ou aux personnes √† mobilit√© r√©duite….. De¬† plus en plus de jeunes, de cadres dynamiques se joignent √† mes s√©ances et c’est tant mieux. C’est une chance pour chacun de nous¬† de vivre cette mixit√© des √Ęges et des exp√©riences. Rappelons¬† que le yoga¬† est avant tout une exp√©rience o√Ļ l’on est conscient de tout ce qu’il se passe en nous et autour de nous. L’harmonie se cr√©e dans le groupe quand on retrouve son centre et qu’on partage l’essence commune. Le yoga appartient √† tous¬†!

Pourquoi l’accent est-il toujours mis sur l’expiration¬†?

Dans le trait√© de ¬†Hatha yoga Prad√ģpik√ʬ† II.18 ¬†nous pouvons lire ¬ę¬†Avec justesse on doit chaque fois rejeter l’air, avec justesse l’inspirer, avec justesse le retenir, ainsi obtient-on l’accomplissement parfait ¬Ľ

L’expiration est √©voqu√©e en premier lieu¬†: le texte nous invite constamment √† nous occuper de l’expiration. La raison en est √©vidente¬†: c’est dans l’expiration¬† qu’a lieu l’√©limination des d√©chets organiques mais aussi des toxines mentales. L’important est de bien vider et laisser remplir. L’expiration correcte et compl√®te fait place nette pour l’accueil de l’√©nergie de vie (pr√Ęna) durant l’inspiration.
Ce n’est qu’une fois l’expiration ma√ģtris√©e qu’il convient de s’occuper de l’inspiration, et ce n’est que lorsque les deux phases respiratoires fonctionnent ais√©ment qu’on peut se consacrer aux r√©tentions de souffle.
Le Hatha yoga Prad√ģpik√Ę ne se lasse pas de r√©p√©ter que l’expiration doit √™tre lente, voire¬† tr√®s lente. L’inspiration sera telle qu’on inspire ni trop, ni trop peu.
Le¬† souffle doit √™tre apprivois√© petit √† petit comme un animal sauvage … avec patience¬†!

C’est l’√©t√© et il fait bon, pourquoi ne pas pratiquer au jardin¬†?

Cette question est souvent pos√©e avec le retour du beau temps….¬†Pratiquer le yoga en plein air peut √™tre tentant mais il est d√©conseill√© de le faire, m√™me en plein soleil. La circulation automobile, le passage de gens, les conversations et exclamations, les regards ext√©rieurs, les variations du vent, les avions qui passent dans le ciel, les insectes, peuvent √™tre une source de distraction, voire d’inconfort. La vision √©cologique est respectable mais malheureusement id√©alisante … ¬†on associe volontiers le yoga avec le soleil, l’air pur, le grand large etc. M√™me lorsque le soleil est pr√©sent, la¬† s√©ance de yoga ne sera pas pleinement profitable si on a d√Ľ cligner des yeux ou mettre ses mains en visi√®re¬†!… Et si on met un chapeau de soleil, celui-ci ne manquera pas de nous g√™ner dans certaines postures¬†;-)))
Dans la pens√©e fondatrice du yoga, celui-ci est toujours quelque chose de retir√©, qui se fait √† l’abri et √† l’√©cart, un peu √† la mani√®re d’un chat qui cherche et trouve sa place. L’endroit devra en tout cas √™tre a√©r√© et calme pour cr√©er les conditions psychologiques favorables √† notre pratique.

Que signifie le mot ¬ę¬†Hatha¬†¬Ľ¬†?

définition hatha yogaNous  entendons deux syllabes : ha et tha
HA – symbolise le soleil, le c√īt√© positif, le jour, le p√®re, l’√©nergie pranique ¬ę¬†pingala¬†¬Ľ, c’est-√†-dire le conduit subtil de la narine droite, solaire et r√©chauffante, qui contr√īle le principal orifice d’entr√©e du prana dans le corps humain.
THA – symbolise la lune, le c√īt√© n√©gatif, la nuit, la m√®re, l’√©nergie pranique ¬ę¬†ida¬†¬Ľ, c’est-√†-dire la narine gauche, lunaire et rafra√ģchissante.
HATHA est donc le symbole de l’union entre ces √©nergies compl√©mentaires qui r√®glent toute notre vie. Concr√®tement, le d√©roulement des s√©ances de Hatha-yoga met en oeuvre ces alternances d’activit√© et de passivit√©, de pratique et de repos, de contraction et de d√©tente, de poses et de contre-poses, et par nos exercices de respiration, nous exp√©rimentons l’alternance ¬ę¬†ha¬†¬Ľ et ¬ę¬†tha¬†¬Ľ
Le Hatha yoga r√©alise l’union du soleil et de la lune et nous permet de r√©concilier et d’√©quilibrer tout l’aspect ¬ę¬†duel ¬Ľ de l’√™tre humain.

Depuis que je pratique le yoga, il me semble que je g√®re mieux mon hypersensibilit√©.¬†Qu’en penser?

La caract√©ristique de l’hypersensibilit√© repose sur un syst√®me nerveux extr√™mement r√©ceptif.¬† Les hypersensibles poss√®dent une perception si forte et si intense que le monde les accapare compl√®tement.¬†L’intensit√© de leurs sensations (ils sont trop perm√©ables √† leur environnement social et physique), les √©puise rapidement. Dans notre vie agit√©e, ils se perdent.
La pratique du yoga permet √† l’hypersensible de s’exprimer au niveau physique, psychique et mental.¬†La prise de conscience du corps, de l’esprit et de l’√Ęme contribue √† att√©nuer l’impact des √©motions, et fait ainsi contrepoids √† un environnement dur o√Ļ r√®gne une perp√©tuelle comp√©tition.
L’√©quilibre install√©, la personne hypersensible peut offrir calme et sagesse √† autrui ainsi qu’√† elle-m√™me. Elle peut transformer ce qui au d√©part la paralysait en une indiscutable force.

Le Hatha-yoga est-il compatible avec des problèmes de dos ou autres  ?

Les probl√®mes de dos, de hanches ou d’articulations ou autres ne sont pas des obstacles √† la pratique du yoga, sauf contre-indication m√©dicale. Si vous avez un doute, n’h√©sitez pas √† en parler √† votre m√©decin. Ce qui est important dans le yoga, c’est avant tout le ressenti. Il ne s’agit pas de r√©aliser des performances mais de vivre une exp√©rience o√Ļ l’on prend pleinement conscience de notre condition physique et mentale. Une posture de yoga comporte de multiples variantes qui peuvent s’adapter √† la condition physique de chacun. Elle est d’ailleurs plus b√©n√©fique si les limites sont ressenties et respect√©es. Et c’est en pratiquant avec r√©gularit√© selon ses possibilit√©s que progressivement la conditions physique s’am√©liore. Le Yoga a r√©ellement un effet r√©g√©n√©rant.

Je termine mon travail assez tard, puis-je intégrer la séance après le début de celle-ci?
Il est important de cultiver une attitude conforme √† la philosophie du yoga. Les 15 minutes qui pr√©c√®dent la s√©ance sont justement pr√©vues pour permettre aux participants de se recentrer et de se placer dans les conditions favorables. Si une personne arrive en retard, il y a une rupture dans le travail qui a commenc√©. Sauf retard accidentel (cela peut bien s√Ľr arriver √† chacun), j’insiste pour que l’horaire soit respect√©.

Le yoga me semble √™tre une activit√© fort passive. Qu’en est-il exactement ?

Contrairement √† certains clich√©s r√©ducteurs, le yoga n’est pas une activit√© passive car il sollicite la totalit√© de notre √™tre. Au plan physique, le maintien d’une posture ne serait-ce que 30 secondes mobilise d√©j√† quasiment toutes nos ressources¬†: sens de l’√©quilibre, vision, positionnement de la colonne vert√©brale, de la hanche, interaction avec les diff√©rents muscles, tendons et nerfs, qualit√© de la respiration …. Au plan psychique, la vigilance est de rigueur, un peu comme dans la pratique d’un sport, sauf qu’il s’agit d’une attention globale et moins focalis√©e sur un r√©sultat pr√©cis.

Lire la suite de l'article »

Commentaires fermés sur Vos questions

12 septembre 2017Le détachement

J’apprends √† ¬ę¬†non agir¬†¬Ľ
Je fais ce qui doit √™tre fait, sans m’inqui√©ter des r√©sultats.
meditationLe non- agir ne signifie pas ¬ę¬†ne rien faire¬†¬Ľ mais plut√īt ¬ę¬†ne pas faire¬†¬Ľ ce qui va √† l’encontre du cours naturel des choses.¬† ¬ę¬†Non agir¬†¬Ľ c’est se rendre r√©ceptif en oubliant son √©go ses ambitions et ses d√©sirs personnels. C’est agir sans intention, mais seulement par n√©cessit√© parce qu’il n’a rien d’autre √†¬† faire: avec la certitude que cette action a une valeur en soi, en dehors de ce que l’on en obtiendra sur le plan concret.
Le meilleur moyen de se lib√©rer du stress et de l’anxi√©t√©, c’est d’ex√©cuter toutes ses t√Ęches en y mettant le meilleur de soi-m√™me. Si les r√©sultats ne d√©pendent pas seulement de soi, √†¬† quoi sert de s’en inqui√©ter ?

Comment appliquer cela dans la vie de tous les jours?
Par exemple… A faire
‚ô•¬†se mettre √† l’√©coute de son intuition: contrairement √† son √©go, elle sait toujours ce qu’il faut faire.
‚ô• si je viens en aide √† quelqu’un c’est parce que je dois le faire. Pas pour me faire bien voir ou en retirer un quelconque avantage.
‚ô• je me concentre sur ma t√Ęche sans penser √† rien d’autre qu’√†¬† ce que je fais.
… A √©viter
‚ô• En renon√ßant √† avoir trop d’attentes, j’√©vite bien des d√©ceptions.
‚ô• Ne pas uniquement √©valuer son travail en termes d’argent, mais d’utilit√©.
‚ô• Ne pas s’attacher au produit de son travail. Lorsque c’est fini, on passe √† autre chose.

¬ę¬†Il produit sans s’approprier, il agit sans rien attendre. Son oeuvre accomplie, il ne s’y attache pas. Et puisqu’il ne s’y attache pas, son oeuvre restera¬†¬Ľ¬† [Lao Tseu]

 

Lire la suite de l'article »

Commentaires fermés sur Le détachement

29 septembre 2015Les postures assises

Bas-relief Nomm√©es respectivement¬†; sukh√Ęsana, sidd√Ęsana, svastik√Ęsana, padm√Ęsana, brahm√Ęsana,vajras√Ęna, vir√Ęsana, baddha padm√Ęsana, gomukh√Ęsana.
Cependant de subtiles nuances les différencient.

Elles seront adopt√©es en fonction de nombreux facteurs tels que¬†: le type d’exercice √† effectuer (respiration, bandha, lire, m√©diter, chanter…),¬† sa dur√©e et le moment de la journ√©e, la recherche d’un effet particulier (appr√©cier les effets produit d’un exercice….)
A cause de la position des membres inférieurs, ces postures ne sont jamais parfaitement symétriques.
SUKHASANA Р posture facile
Cette position est aussi connue sous l’appellation posture ¬ę¬†en tailleur¬†¬Ľ
Assise jambes croisées et faites glisser les pieds sous les genoux
Il est¬†plus facile de vous tenir droite avec les √©paules √† l’aplomb des hanches si vos genoux se trouvent plus hauts que vos hanches, n’h√©sitez pas √† utiliser un coussin, ou une couverture pour sur√©lever votre assise.
SIDDH√āSANA posture parfaite
Assise, repliez une jambe, talon au contact du périnée (zone entre anus et parties génitales). Fléchissez la seconde jambe et alignez le talon de ce pied sur le premier talon.
Alternez les jambes pour développer la souplesse des deux jambes et hanches.
SVASTIK√āSANAposture propice, ¬ę¬†auspicieuse¬†¬Ľ
Assise, croisez les jambes. Glissez les pieds entre cuisses et mollets. Les genoux doivent toucher le sol.
La  posture ressemble à siddhasana mais les talons ne touchent pas le périnée.
PADM√āSANAposture du lotus
D√©butez en sukhasana, puis passez en siddhasana ,¬† soulevez l’autre jambe en pla√ßant l’ext√©rieur du pied contre l’aine oppos√©e. Tenez vos deux pieds et faites-les glisser davantage vers l’aine en recherchant une position sym√©trique √©quilibr√©e

Tr√®s souvent les adeptes occidentaux souhaitent pratiquer leurs exercices de respiration ou de m√©ditation dans l’une des postures classiques du yoga, jambes crois√©es. Une posture assise sur une chaise ou am√©nag√©e avec un tabouret conviendrait cependant beaucoup mieux dans la plupart des cas. Seules ces positions permettent √† un grand nombre de personnes de conserver le tronc bien redress√© avec un minimum d’effort.
Les postures assises sur le sol, jambes crois√©es sont donc tr√®s souvent pr√©judiciables √† beaucoup d’occidentaux dont les habitudes de vie sont en totale contradiction avec ces attitudes.
L’essentiel dans toutes les postures est la capacit√© de maintenir l’immobilit√© c’est-√†-dire la stabilit√© de la posture, sensation r√©elle de confort et de contentement.

Lire la suite de l'article »

Commentaires fermés sur Les postures assises